Ce forum sera un lien d'échange, de prêt et dons entre pratiquant et de resources.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grand homéopathe Hyppocrate .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajara
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 41
Localisation : Longueuil
Emploi/loisirs : Étudiante
Intérêt ésotérique : L'herbo , la litho , divination et un peu de tout koi
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Grand homéopathe Hyppocrate .   Mer 15 Oct - 4:00

Hyppocrate :


Née vers 460 avant J-C., dans l'île de Cos (archipel des Sporades), Il appartenait à la prestigieuse lignée des Asclépiade , descendant du mystique Esculape . Il en avait hérité les connaissances scientifiques et médicinales et l'esprit d'investigation et de recherche. Contemporain de Socrate et de Platon , Il participe à l'extraordinaire bouillonnement D'idées qui allaient donner naissance à civilisation occidentale . La contribution essentielle D' Hyppocrate aura été de retirer à la classe des prêtes le pouvoirs exclusif de guérir : avec lui , la médecine cessait d'être une branche de la religion et de la magie pour devenir une science objective . Pour mesurer à sa juste valeur l'importance de ce changement radical , il faut revenir un peu en arrière et comprendre que dans ses temps là une partie non négligeable de l'humanité continue de penser que la maladie était un châtiment des Dieux dont on ne peut guérir que par L'absolution de nos fautes .

Hyppocrate ne s'arrêta pas là . Il eut l'idée de soigner avec la nature , en cherchant à établir entre à établir ou rétablir L'accord et l'équilibre entre la maladie et le milieux cosmique. Cette idée fut oublié pendant des siècles et fut redécouverte il y a quelque décennie .

Les biens faits de cette nouvelle vision une conception révolutionnaire de l'individu malade et de la maladie. En effet, l'homme malade n'était plus considéré comme un être en bonne santé mais qui souffre d,un malaise localisé et limité à l'organe affecté : bien au contraire , Il a , le premier , énoncé le principe de la totalité et , en quelque sorte, de la solidarité de l'organisme malade .
Cette innovation dans l'attitude du médecin face au malade était prolongée par une autre innovation tout aussi capitale portant portant sur la notion de maladie et de santé : l'expérience et l'observation clinique lui révélèrent que la maladie était due à une altération des humeurs de l'organisme une transformation progressive du millier humoral jusqu'au rétablissement (ou établissement ) de l'équilibre originel caractéristique de l'état bonne santé , et jusqu'à élimination du principes thérapeutiques qui fondèrent les deux principales doctrines médicinales connues en Occident : le principe des contraires et le principe des similaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacathedralepaienne.forums-actifs.net
Plume noire
Membres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 32
Intérêt ésotérique : magie blanche, tres varies
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Grand homéopathe Hyppocrate .   Lun 12 Jan - 20:12

Je ne savais pas tout cela; L'accord et l'equilibre entre la maladie et le milieu cosmique; cela me fais un peu penser aux chakras, mais peut etre que je m'egare. Interessant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grand homéopathe Hyppocrate .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOMÉLIE SUR LA COLÈRE (Saint Basile-le-Grand)
» L'Homéopathie..
» homéopathie
» Homéopathie
» Traiter la thyroïde en homéopathie ! Par Jean Lacombe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La cathédrale païenne :: Livre de pierres et plantes :: Extrait de livres sur les herbes et les arbres-
Sauter vers: